NOUVELLES
07/07/2015 02:21 EDT | Actualisé 07/07/2016 01:12 EDT

Poutine a discuté de "la coopération de la Russie" avec le FMI

Le président Vladimir Poutine a discuté lundi soir "de la coopération de la Russie" avec le Fonds monétaire international (FMI), et s'est entretenu également avec son homologue français François Hollande, au lendemain du rejet du plan des créanciers par la Grèce.

Lors d'une conversation téléphonique avec la directrice générale du FMI Christine Lagarde, M. Poutine a "discuté de la coopération de la Russie avec le FMI dans le contexte des résultats du référendum du 5 juillet en Grèce", a annoncé le Kremlin dans un communiqué.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a précisé peu après que cette conversation n'était "pas liée à la question d'une aide russe à la Grèce", précisant qu'elle avait eu lieu sur initiative du président russe, selon des propos rapportés par l'agence de presse russe Interfax.

M. Poutine s'est également entretenu dans la nuit de lundi à mardi avec le président François Hollande, avec qui il a évoqué "la situation dans la zone euro" après le référendum grec.

Le président russe avait déjà exprimé lundi au Premier ministre grec Alexis Tsipras son soutien "au peuple grec" face aux "difficultés à surmonter", tout en espérant que la Grèce trouve un "compromis" avec ses créanciers européens après le référendum de dimanche qui a vu une victoire du non face aux exigences du FMI, de l'Union européenne et de la Banque centrale européenne.

Depuis son arrivée au pouvoir, le Premier ministre grec Alexis Tsipras s'est rapproché de la Russie, où il s'est rendu à deux reprises au cours des dernières semaines.

Le 19 juin, à l'occasion du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, M. Tsipras avait notamment conclu un accord en vue de la construction d'un gazoduc russe de deux milliards d'euros en Grèce, vu d'un mauvais oeil par l'UE.

all/at