NOUVELLES
07/07/2015 11:02 EDT | Actualisé 07/07/2016 01:12 EDT

Plus de 1500 civils ont été tués et 3600 blessés en trois mois au Yémen

BERLIN — Plus de 1500 civils ont été tués et 3600 blessés au Yémen au cours des trois derniers mois, a indiqué mardi l'agence onusienne des droits de la personne.

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés a dit qu'au moins 92 civils ont été tués et 179 blessés entre le 17 juin et le 3 juillet.

Cela porte le bilan total depuis le 27 mars à 1528 morts et 3605 blessés.

Le conflit yéménite oppose des rebelles houthis et les forces loyales à l'ancien président Ali Abdullah Saleh à des séparatistes du sud du pays, des milices locales et tribales, des militants islamistes sunnites et les forces du président en exil Abed Rabbo Mansour Hadi.

Les rebelles se sont emparés de la capitale, Sanaa, en septembre, et une coalition dirigée par l'Arabie saoudite a lancé en mars des frappes aériennes contre les rebelles et leurs alliés.

Le conflit prive 20 millions de personnes de leur accès à l'eau potable et en a chassé un million d'autres de chez elles, selon l'ONU, qui la semaine dernière a proclamé au Yémen son plus haut niveau d'urgence humanitaire.

The Associated Press