NOUVELLES
07/07/2015 04:23 EDT | Actualisé 07/07/2016 01:12 EDT

Les frais « Touch-tone » cesseront d'apparaître sur les factures de Bell

Bell élimine sur les factures de ses clients téléphoniques les controversés frais de 2,80 $ chargés pour le service « Touch-tone ». Mais attention : ces clients ne doivent pas s'attendre à payer moins cher pour leur service de téléphone.

La compagnie a demandé au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) d'arrêter d'inclure sur ses factures détaillées une charge « Touch-tone », instaurée à l'origine pour distinguer les propriétaires d'un téléphone à impulsion de ceux qui possédaient un téléphone à cadran.

Or, ces frais seront dorénavant inclus dans le coût total de la facture. 

Selon un porte-parole de Bell, Jason Laszlo, les clients cesseront de voir ces frais sur leur facture dès le mois prochain.

« [...] Vers la fin de l'année 2014, nous avons demandé au CRTC de fusionner nos frais reliés à la ligne téléphonique terrestre, incluant la permission de finalement retirer la charge "Touche-Tone" pour nos clients », a-t-il écrit par courriel, en réponse aux questions posées par Marketplace, une émission du réseau anglais de Radio-Canada.

Cette charge rapporterait selon les calculs de Marketplace 80 millions de dollars à Bell, qui a environ 2,6 millions de clients à travers le pays.

En 2009, 280 000 clients utilisaient encore un téléphone à cadran rotatif. Ces derniers sont toujours épargnés de la charge « Touch-tone ».