NOUVELLES
07/07/2015 10:56 EDT | Actualisé 07/07/2016 01:12 EDT

Les dépenses en immobilisations devraient diminuer de 4,9 pour cent en 2015

OTTAWA — Les dépenses en immobilisations pour la construction non résidentielle et pour le matériel et l'outillage devraient diminuer de 4,9 pour cent en 2015, par rapport à l'année dernière, et se chiffrer à 251,8 milliards $, a indiqué lundi Statistique Canada.

Dans le secteur public, ces dépenses devraient reculer de 0,2 pour cent, tandis que celles du secteur privé devraient diminuer de sept pour cent.

Selon l'enquête de l'agence fédérale, les dépenses du secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz devraient céder 18,7 pour cent à 67,9 milliards $.

Les dépenses en immobilisations du secteur des soins de santé et de l'assistance sociale devraient reculer de 14,2 pour cent par rapport à 2014 et se chiffrer à 8,7 milliards $ cette année, tandis que celles du secteur des services professionnels, scientifiques et techniques devraient glisser de 23,2 pour cent à 2,0 milliards $.

La croissance la plus importante pour 2015 devrait provenir du secteur du transport et de l'entreposage. Ses dépenses en immobilisations devrait augmenter de 3,1 milliards $, soit 13,3 pour cent, à 26,4 milliards $, essentiellement grâce aux dépenses dans le transport par oléoducs et dans le transport en commun et le transport terrestre de voyageurs.

Les fabricants s'attendent quant à eux à une croissance de 2,7 pour cent de leurs dépenses à 17,5 milliards $ cette année.

La Presse Canadienne