NOUVELLES
07/07/2015 10:56 EDT | Actualisé 07/07/2016 01:12 EDT

Les cas de décès admissibles à une indemnité de General Motors grimpent à 121

NEW YORK — Le nombre de décès attribués à des commutateurs d'allumage défectueux dans des véhicules de General Motors a grimpé de deux depuis la semaine dernière pour atteindre 121.

Les familles des victimes se voient offrir une indemnité d'au moins 1 million $ US chacune par l'avocat Kenneth Feinberg, mandaté par GM l'an dernier pour superviser les indemnisations.

Le constructeur automobile a par ailleurs accepté de faire une offre d'indemnité à 251 personnes qui ont été blessées en raison de commutateurs d'allumage défectueux dans leur Chevrolet Cobalt, Saturn Ion ou quelques autres vieux modèles de véhicules. 

Dans les véhicules défectueux, le commutateur d'allumage peut éteindre le moteur sans avertissement, ce qui peut entraîner des accidents.

General Motors avait rappelé 2,6 millions de ces véhicules l'an dernier, tout en admettant avoir été au courant des défectuosités du commutateur depuis plus d'une décennie.

Le fonds a reçu un total de 4342 réclamations liées à des décès ou des blessures avant la date limite du 31 janvier. Environ 90 pour cent des réclamations ont été jugées inadmissibles ou n'étaient pas assez bien documentées.

Soixante-seize de ces réclamations sont toujours en cours de traitement.

GM avait versé 200 millions $ US pour régler les demandes présentées à Me Feinberg en date du 31 mars, selon le rapport trimestriel déposé par le constructeur auprès des autorités réglementaires sur les valeurs mobilières.

The Associated Press