NOUVELLES
07/07/2015 00:04 EDT | Actualisé 06/07/2016 01:12 EDT

Le pétrole rebondit en Asie après une forte correction dans le sillage du non grec

Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après la dégringolade de la veille sur fond de crise grecque et de déséquilibre persistant entre l'offre et la demande mondiale de brut.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août s'appréciait de 47 cents, à 53,00 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance prenait 69 cents, à 57,23 dollars.

"Le marché tente de se consolider après la chute des cours, les gens achètent à bon compte", notait Daniel Ang chez Phillip Futures.

Le baril de "light sweet crude" avait lâché 4,43 dollars à 52,53 dollars lundi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le Brent 3,78 dollars à 56,54 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Un "mouvement de panique" a saisi selon lui les investisseurs après le non massif des Grecs au référendum proposé par le gouvernement sur le plan des créanciers d'Athènes (FMI, BCE, UE).

Les pays de la zone euro se réunissent pour un sommet extraordinaire mardi à Bruxelles afin d'explorer les minces chances de sauvetage d'une Grèce en état d'urgence financière.

Le marché scrute par ailleurs les pourparlers sur le nucléaire iranien entre Téhéran et les grandes puissances (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne), qui pourraient conduire à une levée des sanctions frappant la République islamique, y compris sur les exportations de pétrole.

Ce mardi est le dernier jour théorique des pourparlers mais ils butent toujours sur des questions "décisives" et les négociateurs devraient convenir d'une prolongation.

mba/st/gab

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP