NOUVELLES
07/07/2015 10:51 EDT | Actualisé 07/07/2016 01:12 EDT

La coalition mène des frappes imposantes contre l'État islamique en Syrie

BEYROUTH — La coalition dirigée par les États-Unis a réalisé une série de frappes aériennes ciblant le bastion du groupe État islamique (ÉI) à Racca, dans l'est de la Syrie. Il s'agit de l'une des opérations les plus imposantes menées en Syrie jusqu'à maintenant, a indiqué dimanche la coalition.

L'ÉI a déclaré qu'au moins 10 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées par les frappes aériennes qui ont provoqué des explosions successives ayant ébranlé la ville et suscité la panique chez les résidants. La coalition cible souvent des villes et villages contrôlés par l'ÉI en Syrie, mais les frappes dans la nuit de samedi à dimanche ont été particulièrement intenses.

La coalition a indiqué dimanche dans un communiqué avoir réalisé 18 frappes aériennes dans Racca et détruit de nombreux véhicules de l'État islamique ainsi que 16 ponts. Un autre communiqué avait plus tôt fait mention de la destruction d'importantes voies de transit et de structure contrôlées par ÉI en Syrie.

Le porte-parole de la coalition, le lieutenant Thomas Gilleran, a fait valoir que ces raids visaient à empêcher le groupe de déplacer des combattants et de l'équipement jusqu'en Irak. Il a ajouté que cette opération était «l'une des plus importante menées à ce jour» en Syrie et qu'elle plomberait la capacité de l'ÉI à se déplacer.

Racca est la capitale du califat islamique autoproclamé il y a un an par le groupe État islamique dans les territoires qu'il contrôle en Irak et en Syrie.

Zeina Karam, The Associated Press