NOUVELLES
07/07/2015 15:25 EDT | Actualisé 07/07/2016 01:12 EDT

Incendies dans l'Ouest: l'armée sera déployée en Saskatchewan

Environ 450 soldats ont reçu une formation de base sur la lutte contre les incendies et seront déployés d'ici mercredi matin dans les zones d'incendies en Saskatchewan.

Davantage de militaires pourraient être appelés en renfort si nécessaire, ont indiqué les responsables.

Une héligrue du Montana aide aussi à combattre les flammes.  

Les autorités d'urgence de la Saskatchewan craignent que les vents ne viennent attiser un important incendie de forêt jugé stable, au nord de La Ronge. Les résidants de cette communauté, une des plus grandes de la région, ont été évacués le week-end dernier.

La fumée causée par les incendies a forcé l'évacuation de 9000 personnes, jusqu'à maintenant, dans plus de 50 communautés du nord de la Saskatchewan.

Les 200 personnes évacuées de North Tallcree, une Première Nation éloignée dans le nord de la province, jeudi, ont eu plus de chance: elles ont été autorisées mardi à regagner leur demeure. Au pire de la situation, les flammes se sont approchées à trois kilomètres du village.

En Alberta, les responsables comptaient mardi 93 incendies de forêt actifs, dont 37 non maîtrisés.

Par ailleurs, en Colombie-Britannique, la fumée émanant de deux feux près de Whistler continuait de présenter un risque pour la qualité de l'air.

L'indice de qualité de l'air d'Environnement Canada pour Whistler était de 10+, soit «Risque très élevé». En comparaison, toutes les autres régions avaient un indice situé entre 2 et 6. Tout le monde, surtout les gens éprouvant des problèmes respiratoires, est encouragé à rester à l'intérieur.

Selon l'agent d'information sur les incendies Kevin Skrepnek, la fumée émanant des incendies de la vallée de la rivière Elaho et de Boulder Creek a commencé à se déplacer vers Whistler.

M. Skrepnek a précisé que 182 incendies brûlaient à travers la Colombie-Britannique et que quatre d'entre eux présentaient un défi particulier pour les équipes puisqu'ils étaient situés dans des régions escarpées ou éloignées.

Huit ordres d'évacuations ont été donnés.

La Presse Canadienne