NOUVELLES
06/07/2015 13:31 EDT | Actualisé 06/07/2016 01:12 EDT

Washington nomme un nouvel émissaire pour les Grands Lacs

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a annoncé lundi la nomination de Thomas Perriello comme envoyé spécial pour la très instable région des Grands Lacs en Afrique, quatre mois après la démission de son prédécesseur sur fond de tensions avec Kinshasa.

Thomas Perriello, ancien conseiller du tribunal spécial pour la Sierra Leone et ancien élu démocrate de la Chambre des représentants, succède à Russ Feingold, qui a quitté ses fonctions en février et est candidat au Sénat américain en 2016.

Les relations de Russ Feingold étaient tendues avec Kinshasa, qui l'accusait d'ingérence pour avoir déclaré que les États-Unis ne voulaient pas voir le président Joseph Kabila se représenter à la présidentielle de 2016.

Russ Feingold s'était impliqué dans les négociations qui ont mené à la fin du conflit entre Kinshasa et les rebelles du M23 dans l'est de la République démocratique du Congo fin 2013.

Le portefeuille de Thomas (Tom) Perriello, 40 ans, comprend le Burundi, la RDC, le Rwanda et l'Ouganda.

"Ses priorités seront de travailler en coordination avec les partenaires locaux et internationaux pour susciter des avancées vers une paix durable, la stabilité et le développement dans la région, notamment le renforcement des institutions démocratiques et de la société civile, ainsi que le retour en sécurité et volontaire des réfugiés et des personnes déplacées", a déclaré le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, dans un communiqué.

Diplômé de l'Université Yale, Thomas Perriello était conseiller spécial et porte-parole du tribunal spécial pour la Sierra Leone lors de la délivrance d'un mandat d'arrêt international contre le président libérien Charles Taylor en 2003. Elu en 2008 à la Chambre des représentants, il a perdu son siège en 2010, et avait été nommé en février 2014 à un poste au département d'Etat.

ico/bdx