NOUVELLES
06/07/2015 14:34 EDT | Actualisé 06/07/2016 01:12 EDT

Un hôpital de Washington bouclé après des coups de feu non confirmés, l'alerte levée

Un vaste hôpital militaire situé dans la banlieue de Washington a été bouclé lundi durant quelques heures après le signalement de coups de feu, mais l'alerte a été levée en début d'après-midi après inspection des lieux par la police.

"La police n'a trouvé aucune preuve de coups de feu. Personne n'est blessé", a indiqué l'US Navy sur Twitter.

Les employés ont dû rester cachés un moment à l'intérieur et la police a fouillé les 20 étages du bâtiment principal, situé sur dans un vaste complexe à Bethesda, une banlieue de la capitale fédérale américaine dans l'Etat du Maryland.

Le personnel a suivi une procédure de sécurité appelée "code blanc", enclenchée après le signalement dans l'immense hôpital militaire, dont les quelque 7.000 employés sont soumis en permanence à de strictes mesures de sécurité.

Jeudi, une fausse alerte avait conduit à boucler durant deux heures un autre bâtiment militaire de la capitale fédérale, dans le quartier de Navy Yard, théâtre en 2013 d'une fusillade tragique qui avait coûté la vie à 12 personnes.

L'hôpital Walter Reed brièvement bouclé lundi est considéré comme l'un des plus importants aux Etats-Unis et soigne des patients comme le président Barack Obama ou des anciens combattants blessés en Irak ou en Afganistan.

rom/faa/bdx