NOUVELLES
06/07/2015 12:24 EDT | Actualisé 06/07/2016 01:12 EDT

Un documentaire unique et bouleversant sur la vie d’Amy Winehouse

Quatre ans après la mort de la chanteuse Amy Winehouse, un documentaire sur son parcours houleux prendra l'affiche au cinéma au cours des prochaines semaines. Le film Amy, qui a été présenté en première mondiale à Cannes au printemps, apporte quelques réponses entourant le décès prématuré de la star, à 27 ans.

Un texte de Tanya Lapointe

Amy Winehouse avait une voix comme aucune autre chanteuse de sa génération. Elle était adulée par ses fans et pourchassée par les paparazzis.

Le documentaire révèle que derrière son succès et sa notoriété se cachait une jeune femme sensible, fragile et tourmentée. Ce film amène d'ailleurs des pistes de réflexion sur son parcours qui s'est arrêté tragiquement quand elle avait 27 ans.

Pendant deux heures, on entend les proches d'Amy Winehouse raconter sa vie sans jamais les voir. On est submergés d'images de cette artiste à chaque étape de sa vie. Des vidéos inédites, captées notamment sur un téléphone intelligent, révèlent des moments de grande intimité avec son copain, ses amis et son père, qui a d'ailleurs publiquement critiqué le film.

En fait, le documentariste Asif Kapadia n'est pas tendre à l'égard des gens de son entourage, qui l'ont, semble-t-il, poussée vers la boulimie et les excès de drogue et d'alcool.

En révélant les détails de sa vie privée, le film crée des parallèles avec les chansons d'Amy Winehouse. On constate avec étonnement à quel point les paroles qu'Amy Winehouse écrivait étaient à la fois biographiques et annonciatrices de cette fin tragique.

Le film révèle aussi les coulisses de ses plus grands moments de gloire, dont sa victoire aux galas des prix Grammy et l'enregistrement de sa chanson Back to Black, qu'on n'écoutera plus de la même façon après avoir vu le documentaire.

Amy est un documentaire unique, bouleversant et percutant. Non seulement parce qu'il raconte la vie d'une artiste fascinante, mais aussi parce qu'il pose un regard critique sur le monde du spectacle. Ce drame humain fait écho à celui de bien d'autres légendes qui ont ployé sous le poids de la gloire.