NOUVELLES
06/07/2015 11:01 EDT | Actualisé 06/07/2016 01:12 EDT

"Texte commun" des principaux partis grecs pour un accord dans le cadre européen

Les principaux partis grecs se sont mis d'accord lundi pour élaborer "un texte commun" de soutien aux négociations entre le gouvernement Tsipras et les créanciers du pays, en vue d'un accord dans le cadre européen, a annoncé le ministre de la Défense, Panos Kammenos.

Cet accord devrait régler aussi "la question de la viabilité de la dette", a indiqué M. Kammenos, qui dirige également le parti souverainiste de droite des Grecs Indépendants (ANEL) appartenant à la coalition gouvernementale avec la gauche radicale Syriza de M. Tsipras.

L'ensemble des partis grecs, à l'exception des néonazis d'Aube dorée, se sont réunis lundi pendant plusieurs heures sous l'égide du président de la République, Prokopis Pavlopoulos.

"Il n'y a d'autre voie possible que d'arriver à un accord" avec l'UE et le FMI, a lancé Panos Kammenos aux médias à l'issue de la réunion consacrée à l'élaboration de ce texte.

De son côté, Vaguélis Méimerakis, président par interim du parti de droite Nouvelle Démocratie, a confirmé que son parti allait contribuer à ce "texte commun", qui doit être publié lundi.

Alexis Tsipras s'est mis d'accord avec la chancelière allemande Angela Merkel lors d'un entretien téléphonique lundi après-midi sur le principe qu'Athènes présente des propositions lors du sommet européen mardi à Bruxelles.

jph-hec/od/cls