NOUVELLES
06/07/2015 09:50 EDT | Actualisé 06/07/2016 01:12 EDT

Nigeria: des voleurs de bétail présumés tuent 37 villageois

Une cinquantaine d'hommes armés soupçonnés d'être des voleurs de bétail ont abattu 37 personnes dans un village de l'Etat de Zamfara, dans le nord-ouest du Nigeria, a annoncé lundi un responsable local.

"Les assaillants ont tué 37 personnes dans une attaque (de représailles) contre le village de Cigama", a expliqué à l'AFP Muhammad Bala Gusami en précisant que l'attaque avait eu lieu samedi.

Pour Muhammad Bala Gusami, ce massacre est "évidemment" une riposte à une descente des miliciens de Cigama sur le village voisin de Kokeya où ils avaient tué deux personnes.

Selon M. Gusami, les assaillants ont débarqué dans le village, où ils ont tiré à l'aveugle. Ils ont brûlé plusieurs maisons et volé du bétail.

Voisin du Niger, l'État nigérian de Zamfara est le théâtre régulier d'affrontements et de règlements de comptes entre éleveurs et voleurs de bétail. Ces vols incessants ont poussé les communautés locales à lever des milices pour dissuader les brigands.

Mais ces miliciens sont souvent accusés d'abattre, hors de tout cadre légal, des voleurs présumés. En représailles, des gangs armés circulant à moto mènent des expéditions punitives sur les villages afin de venger la mort des leurs.

En juin 2013, plus de 50 personnes ont ainsi été tuées lors de l'attaque du village de Kizara par quelque 150 assaillants venus venger la mort de leurs camarades tués par des miliciens locaux.

En février 2014, ce sont 20 personnes qui ont péri dans des raids similaires dans les villages voisins de Rakumi, Mallamawa et Karagawa.

Les voleurs de bétail ont leur repaire dans une forêt située aux frontières des Etats nigérians de Zamfara, Katsina, Kaduna et Niger. Les gouverneurs des quatre Etats se sont d'ailleurs rencontrés à Kaduna la semaine dernière pour élaborer un front commun face à ce fléau.

abu/joa/phz/jhd/dom/de