NOUVELLES
05/07/2015 22:26 EDT | Actualisé 05/07/2016 01:12 EDT

Les Etats-Unis assurent le Nigeria de leur soutien après les attaques de Boko Haram

Les Etats-Unis ont assuré le Nigeria de leur soutien dimanche, après une série d'attaques meurtrières imputées au groupe islamiste Boko Haram, appelant à traduire les responsables de celles-ci devant la justice.

La vague d'attaques ayant touché des mosquées, des villages et des marchés de l'État de Borno (nord-est) a fait plus de 200 morts depuis mercredi.

Dimanche un kamikaze s'est fait exploser à l'intérieur d'une église dans la ville de Potiskum, tuant cinq fidèles.

"Les Etats-Unis condamnent fermement les récentes attaques de Boko Haram dans le nord du Nigeria", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, John Kirby, dans un communiqué.

"Nous allons continuer à soutenir les efforts du Nigeria pour traduire les responsables de ces attaques, ainsi que les attaques précédentes, devant la justice", a-t-il ajouté en présentant ses condoléances aux familles des victimes.

"Comme nous l'avons déjà dit, les habitants du nord du Nigeria ont le droit de vivre sans subir violence ou terreur", a déclaré John Kirby.

"Nous allons continuer à travailler étroitement avec le gouvernement nigérian et nos partenaires internationaux pour lutter contre Boko Haram et venir en aide à ses nombreuses victimes", a-t-il poursuivi.

Précisant que Washington apportait son aide en matière de lutte anti-terroriste au Nigeria, le porte-parole a aussi salué les "gains" de l'armée nigériane, et des forces camerounaises, tchadiennes et nigériennes.

Les quatre pays - qui ont tous une frontière avec le lac Tchad, épicentre de l'insurrection islamiste - ont lancé en début d'année une opération militaire régionale contre le groupe armé.

Elle a permis au pouvoir nigérian de reprendre possession de la quasi-totalité des localités du nord-est contrôlées par Boko Haram. Mais les islamistes sont toujours présents, surtout dans la région du lac Tchad.

oh/pst/tll/plh