NOUVELLES
06/07/2015 11:17 EDT | Actualisé 06/07/2016 01:12 EDT

Israël arrête six bédouins accusés de soutenir l'EI

Six bédouins du sud d'Israël, soupçonnés de soutenir l'organisation jihadiste Etat islamique (EI), ont été arrêtés, a annoncé lundi le Shin Beth, le service de sécurité intérieure israélien.

Dans un communiqué, le Shin Beth présente les six hommes, dont quatre enseignants, comme membres d'une même famille et habitant dans le Néguev.

Il les accuse de s'être réunis "en secret pour étudier la doctrine de l'EI". "Certains voulaient diffuser l'idéologie de cette organisation parmi leur famille et leurs amis, d'autres projetaient d'aller en Syrie pour combattre dans les rangs de cette organisation terroriste meurtrière", ajoute le Shin Beth.

Deux autres membres de cette famille s'étaient rendus en Syrie l'an dernier pour rejoindre l'EI qui multiplie les exactions sur les grandes zones qu'il contrôle à cheval sur la Syrie et l'Irak. L'un d'eux a été tué et l'autre blessé, a affirmé la radio publique israélienne.

Selon les autorités israéliennes, plusieurs dizaines d'Arabes israéliens ont rejoint les rangs jihadistes ces derniers mois, dont certains auraient été tués.

Les autorités avaient annoncé en janvier l'arrestation de sept Arabes israéliens accusés de planifier la création d'une cellule de l'EI en Israël.

La communauté des Arabes israéliens, dont font partie les bédouins, descend des 160.000 Palestiniens restés sur leur terre après la création d'Israël en 1948. Cette communauté compte aujourd'hui plus de 1,4 million de personnes, soit 17,5% de la population.

jlr/sbh/vl