NOUVELLES
06/07/2015 07:58 EDT | Actualisé 06/07/2016 01:12 EDT

Cancellara chute, Froome est en jaune

L'Espagnol Joaquim Rodriguez, de l'équipe Katusha, a remporté lundi, au sommet du mur de Huy, la 3e étape du Tour de France marquée par une chute d'une grande violence qui a provoqué une neutralisation temporaire de la course.

Le Britannique Chris Froome (Sky), deuxième de l'étape, a dépossédé du maillot jaune le Suisse Fabian Cancellara pour prendre les commandes du Tour.

C'est que Cancellara s'est retrouvé au centre d'un violent carambolage impliquant une vingtaine de cyclistes.

En conséquence, l'abandon de plusieurs coureurs, le Néerlandais Tom Dumoulin, l'Australien Simon Gerrans et le Français William Bonnet, a été annoncé suite à la chute collective survenue à quelque 55 kilomètres de l'arrivée. 

En revanche, Cancellara, a repris sa place dans le peloton qui a été arrêté par les officiels de la course.

D'autres coureurs ont été également touchés (Matthews, Oss, Henderson et Vansummeren notamment) mais ont poursuivi la course. Tous ont repris place dans le peloton qui a été arrêté par les officiels.

Le Tour de France est reparti après une neutralisation de la course de plus d'un quart d'heure.

Une 4e étape spéciale

Plusieurs équipes utiliseront des vélos adaptés aux pavés lors de l'étape Seraing-Cambrai, mardi.

Ce sera le cas de l'équipe Sky qui met à la disposition de son leader Chris Froome un vélo muni d'une suspension arrière, afin de mieux appréhender les secteurs pavés empruntés dans le final.

« Cela offre plus de confort et permet de meilleures trajectoires », explique le directeur sportif Nicolas Portal qui assure que « Froome aime les pavés et a hâte de montrer ce qu'il sait faire » sur cette surface redoutée par de nombreux coureurs.