NOUVELLES
06/07/2015 02:25 EDT | Actualisé 06/07/2016 01:12 EDT

Bourse de Tokyo: le Nikkei finit en baisse de 2,08% après le non grec

La Bourse de Tokyo a fini en forte baisse lundi, après la nette victoire du non dimanche au référendum en Grèce, résultat qui ouvre une période d'incertitudes pour la zone euro.

A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a abandonné 2,08% (-427,67 points) à 20.112,12 points, après être tombé de près de 2,6% en séance.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part perdu 1,92% (-31,73 points) à 1.620,36 points.

La séance a été très active avec 2,41 milliards de titres échangés sur le premier marché.

Au moment de la fermeture (06H00 GMT), le dollar oscillait autour de 122,44 yens, plus bas que vendredi à la clôture, les investisseurs privilégiant la devise nippone qui est considérée comme une valeur refuge.

De même l'euro s'inscrivait-il en recul, à 135,55 yens, malgré un bref rebond dans la foulée de l'annonce de la démission surprise du ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis.

Ce regain de la devise nippone, défavorable aux affaires des groupes exportateurs, pesait sur la Bourse tokyoïte, une des premières places mondiales à réagir au rejet massif par les Grecs des propositions des créanciers du pays.

Cependant les acteurs ont réagi avec mesure à ce résultat, dans l'attente des consultations de ces prochains jours. Le rendez-vous lundi à Paris des dirigeants allemand et français, Angela Merkel et François Hollande, doit dégager les contours d'une réponse, avant un sommet de la zone euro convoqué pour mardi à Bruxelles.

anb/kap/jh