NOUVELLES
05/07/2015 12:15 EDT | Actualisé 05/07/2015 12:15 EDT

Le dalaï lama fête ses 80 ans en Californie

P Deliss/Godong via Getty Images

Le dalaï lama est en Californie pour fêter ses 80 ans au cours d'un "sommet mondial de la compassion" avec des milliers de sympathisants, deux semaines après une première série de festivités et prières en Inde.

Le dalaï lama est né un 6 juillet, mais son anniversaire officiel, basé sur le calendrier lunaire tibétain, tombait le dimanche 21 juin.

"Cet anniversaire est une joyeuse opportunité pour les gens de se rassembler pour célébrer la vie et les oeuvres de Sa Sainteté", selon le vénérable lama Tenzin Dhonden, fondateur de l'association Friends of the dalaï lama (les amis du dalaï lama).

Dimanche, le chef spirituel des Tibétains en exil doit prononcer à Anaheim (sud de Los Angeles, Californie) un discours sur le "réveil de la compassion" et le "pouvoir transformateur de la créativité et de l'art".   

Lundi, le prix Nobel de la paix 1989 débattra du changement climatique et de "sagesse, vision et expérience" avec d'autres prix Nobel à l'université de Californie à Irvine, dans le sud de Los Angeles. Il terminera mardi par une rencontre sur le thème de la jeunesse.

Certains toutefois ne viendront pas pour fêter le dalaï lama mais pour le critiquer: les bouddhistes Shugden, qui l'accusent de ne pas respecter leur liberté religieuse, vont organiser des actions de protestation tout au long des trois jours, a déclaré à l'AFP leur porte-parole Rachael Jeffrey (bien Rachael). 

Les billets pour les festivités d'Anaheim sont vendus à des prix allant de 35 à 180 dollars, alors que les prix des billets à Irvine vont jusqu'à 93 dollars.

Les profits réalisés seront reversés à des oeuvres choisies par le dalaï lama.  

Le chef spirituel des Tibétains est officiellement en retrait de l'action politique depuis 2011, ayant confié ses responsabilités politiques à un Premier ministre élu par les Tibétains en exil.

Il appelle à davantage d'autonomie pour le Tibet plutôt qu'à une indépendance formelle, mais reste la bête noire des autorités chinoises qui l'accusent "d'activités séparatistes anti-chinoises".

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo The Dalai Lama Visits HuffPost LA Voyez les images