NOUVELLES
02/07/2015 01:57 EDT | Actualisé 02/07/2015 01:57 EDT

Des professionnels en soins réclament 120 000 $ à Eddy Savoie

ICI Radio-Canada

Des membres de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) ont manifesté devant le CHSLD Saint-Lambert-sur-le-golf, jeudi, pour dénoncer « le non-respect de la convention collective » par le propriétaire Eddy Savoie.

La convention collective du CHSLD, le premier construit en partenariat public-privé (PPP) au Québec, été signée en mars, après deux ans et demi d'âpres négociations.

Eddy Savoie s'y engageait à verser rétroactivement 120 000 $ en salaires. Mais il refuse aujourd'hui de le faire sous prétexte que des augmentations salariales qu'il juge inappropriées ont été consenties avant la signature de la convention collective. Des employés se voient même réclamer le remboursement de certaines sommes, affirme la FIQ.

La présidente du syndicat, Régine Laurent, dénonce un acte « odieux ».

« Pour nous, c'est un bandit qui exploite les employés et leur vole leur argent. Ils se sont battus pour obtenir une convention collective, ç'a été signé par les représentants de M. Savoie et maintenant on veut refuser leur rétroactivité. » — Régine Laurent, présidente de la FIQ

Selon Mme Laurent, les infirmiers et auxiliaires du CHSLD Saint-Lambert-sur-le-golf ont déjà des salaires moins élevés que ceux du réseau de la santé.

Plusieurs collègues du système public manifestaient jeudi en guise de solidarité.

Les membres de la FIQ iront également manifester devant le bureau de la députée de Laporte, Nicole Ménard, pour demander au gouvernement de forcer la main à Eddy Savoie pour que les employés soient remboursés.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST