POLITIQUE
30/06/2015 12:01 EDT

Mulcair nie avoir songé à se présenter pour le PCC

QUÉBEC - S'il a envisagé de conseiller le premier ministre Harper, Thomas Mulcair affirme qu'il n'a jamais été question pour lui de devenir candidat pour le parti conservateur.

Le chef du NPD a réagi à un article du magazine anglophone Maclean's en marge d'une rencontre avec le premier ministre Philippe Couillard à Québec mardi matin. L'ex-bras droit de Stephen Harper, Dimitri Soudas, y affirme notamment que l'actuel chef du NPD envisageait de se présenter sous la bannière conservatrice.

«Je n'avais absolument aucune intention de me présenter pour les conservateurs», a tranché Thomas Mulcair en anglais.

Après son départ de la vie politique provinciale en 2007, il affirme avoir été approché pour le député conservateur Lawrence Cannon pour conseiller Stephen Harper sur les questions environnementales.

Selon Maclean's, Thomas Mulcair demandait 300 000$ pour occuper le poste, alors qu'on lui en offrait 180 000$.

Le chef du NPD nie cette version. «C'est absolument faux, dit-il. Ce chiffre-là est tiré des airs par quelqu'un qui n'a jamais participé à ces discussions. Je ne l'ai jamais rencontré.»

Il explique que c'est l'opposition des conservateurs au protocole de Kyoto qui a fait achopper les négotiations.

Thomas Mulcair croit que le contexte préélectoral explique la publication de ces nouvelles informations, alors que l'affaire était connue depuis des années. «En 2007, j'en ai parlé très publiquement de cette affaire-là, et en 2011 j'en ai parlé très publiquement. C'est dans les médias depuis des années. Il y en a qui essaient, sans doute, de remettre ça dans les médias.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quelques controverses du gouvernement Harper Voyez les images