NOUVELLES
30/06/2015 04:27 EDT | Actualisé 30/06/2015 04:28 EDT

Le sympathisant du groupe armé État islamique Aaron Driver libéré sous strictes conditions

Facebook

Le sympathisant du groupe armé État Islamique Aaron Driver a été libéré sous caution et devra se conformer à 19 conditions, a décidé un juge de Winnipeg.

Aaron Driver devra entre autres porter un bracelet GPS en tout temps et de se rapporter à la Gendarmerie royale du Canada une fois par semaine. Il n'a pas le droit de posséder de passeport, d'armes, d'ordinateur, ni de téléphone intelligent. Il devra aussi donner le mot de passe de son cellulaire à la police.

Il n'a toutefois plus de couvre-feu à respecter et n'est plus tenu à suivre un counseling religieux.

Les procureurs de la Couronne et de la défense se sont entendus sur les 19 conditions à respecter.

Aaron Driver est surveillé par le Service canadien du renseignement de sécurité depuis octobre 2014 pour des activités suspectes dans les réseaux sociaux.

Lors de l'audience mardi, l'avocat d'Aaron Driver a affirmé que son client avait perdu son emploi depuis que l'affaire a retenu l'attention des médias et qu'il devra aussi se trouver un nouveau logement. Il a aussi répété que son client n'a pas de dossier criminel et ne représente pas une menace pour la société.

Deuxième arrestation, deuxième remise en liberté

Aaron Driver a été arrêté pour la première fois dans un abribus de Winnipeg le 4 juin. Le jeune Winnipégois, qui porte le pseudonyme d'Harun Abdurahman sur Twitter, a exprimé sur les médias sociaux son appui au groupe terroriste et aux combats de ses militants.

Il avait été relâché sous de strictes conditions après huit jours de détention sans accusation formelle.

La propriétaire de la maison où habitait Aaron Driver, qui a demandé de ne pas être identifiée, avait déposé une caution de 1500$ et a convenu d'héberger l'homme de 23 ans en marge des 25 restrictions qui lui ont été imposées par un juge.

Lors qu'elle a retiré son appui, la Gendarmerie royale du Canada a lancé un mandat d'arrêt contre Aaron Driver pour non-respect des conditions. Il a été arrêté vendredi dans une résidence du croissant Carlotta, située dans le quartier Charleswood.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photoL'État islamique en dix dates Voyez les images