NOUVELLES
28/06/2015 10:07 EDT | Actualisé 28/06/2016 01:12 EDT

Yassine Salhi avoue avoir décapité le patron d'une compagnie de transport

PARIS - Le principal suspect de la décapitation du patron d'une compagnie de transport française, vendredi, a avoué son crime à la police.Yassine Salhi, un employé de cette compagnie connu pour ses liens avec des islamistes extrémistes, est en détention, ainsi que sa femme et sa soeur.Des responsables de la sécurité française affirment que les enquêteurs n'ont trouvé aucun lien entre l'attaque de vendredi et un groupe terroriste international. L'enquête se poursuit.Yassine Salhi a été arrêté vendredi, peu après avoir suspendu la tête de son patron à la clôture d'une usine de gaz industriels de Saint-Quentin-Fallavier, au sud-est de Lyon, et dirigé sa voiture dans l'usine, provoquant une explosion. L'attentat a été qualifié de terroriste. Les autorités affirment qu'il s'est pris en photo avec la tête de la victime et l'a envoyée à un numéro de téléphone canadien. Il doit être transféré au quartier général de la police antiterroriste à l'extérieur de Paris.