NOUVELLES
28/06/2015 12:43 EDT

Pierre-Alexandre Parenteau soumis au ballotage par le Canadien de Montréal

GI/Elsa/ Radio-Canada

Il semble bien que Pierre-Alexandre Parenteau n'enfilera plus l'uniforme du Canadien de Montréal. Le Tricolore a placé le nom de l'attaquant au ballottage, dimanche.

Les formations du circuit Bettman ont donc 24 heures pour réclamer le Québécois. Le Canadien pourrait alors racheter son contrat à compter de lundi midi.

Parenteau doit toucher quatre millions de dollars au cours de la prochaine saison, la dernière d'une entente de quatre ans. Si le Tricolore choisit de le libérer, un montant de 1,33 million de dollars sera amputé sur la masse salariale de l'équipe pour une période de deux ans.

L'ailier droit de 32 ans a disputé 56 rencontres avec le Canadien l'année dernière, sa seule campagne dans la métropole québécoise. Il a inscrit 22 points, dont 8 buts, et maintenu un différentiel de 0.

À lire aussi :

Le directeur général Marc Bergevin a fait l'acquisition de Parenteau de l'Avalanche du Colorado il y a presque un an jour pour jour (30 juin 2014). Pour ce faire, il avait envoyé un autre représentant de la Belle Province, Daniel Brière.

Une sélection de cinquième tour, qui a été utilisée samedi afin de repêcher Matthew Bradley, avait accompagné Parenteau à Montréal.

Le produit de la Ligue de hockey junior majeur du Québec a défendu les couleurs des Blackhawks de Chicago, des Rangers et des Islanders de New York ainsi que de l'Avalanche avant de faire le saut avec le Canadien.

Ses deux campagnes avec les Islanders ont été les plus productives de sa carrière. Il avait respectivement enregistré 53 et 67 points lors des saisons 2010-2011 et 2011-2012.

Par ailleurs, Mike Richards, des Kings de Los Angeles, et Mark Fistric, des Ducks d'Anaheim, ont subi le même sort que Parenteau.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Galerie photo Le hockey du bon vieux temps Voyez les images