NOUVELLES
28/06/2015 04:47 EDT | Actualisé 28/06/2016 01:12 EDT

Le Vietnam supprime les plafonds de capitaux étrangers dans les entreprises cotées

Le Vietnam a annoncé dimanche la suppression des plafonds imposés aux investisseurs étrangers entrant au capital d'entreprises cotées, une mesure de libéralisation destinée à doper l'économie nationale régie par des décennies de planification.

Dans un décret publié sur son site internet, le gouvernement a annoncé la levée de la limite de 49% de capitaux étrangers dans une entreprise cotée.

Il ne précise pas la date d'entrée en vigueur de cette nouvelle mesure ni le type d'entreprises pour lesquelles des exceptions seront cependant possibles en fonction de leur activité considérée stratégique par les autorités.

"Pour les entreprises cotées, le pourcentage (du capital) contrôlé par des étrangers est illimité, sauf mention contraire dans la charte de l'entreprise", indique le décret.

La croissance vietnamienne a atteint 6,28% au premier semestre, son rythme le plus soutenu depuis 2008, selon des chiffres officiels publiés la semaine dernière.

Mais l'économie reste largement sclérosée par des entreprises publiques peu efficaces. Pour stimuler l'activité, le Vietnam ouvre peu à peu son économie aux investisseurs étrangers et privatise des entreprises.

Pour l'économiste Le Dang Doanh, l'un des architectes des réformes économiques lancées par l'Etat, cette dernière mesure annoncée par Hanoï est une bonne nouvelle.

"C'est une bonne décision prise au bon moment. Les investisseurs étrangers pourraient apporter de l'argent frais et du capital sur le marché boursier vietnamien, ce qui lui permettrait d'être plus actif. Le décret va aussi encourager les entreprises vietnamiennes à faire des efforts dans un contexte plus concurrentiel", a-t-il expliqué à l'AFP.

Selon l'agence Bloomberg, une trentaine d'entreprises vietnamiennes sont actuellement contrôlées à 49% par des investisseurs étrangers.

Toujours d'après l'agence, les investissements étrangers sur le marché d'actions du pays se montaient à 135,6 millions de dollars US fin juin.

bur/jta/cah/gab/at