NOUVELLES
28/06/2015 11:04 EDT | Actualisé 28/06/2016 01:12 EDT

Le pape encourage la collaboration interreligieuse pour l'environnement

CITÉ DU VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le pape François a encouragé les gens de différentes confessions à collaborer pour la Terre, qu'il a appelée notre «maison commune».S'adressant à des dizaines de milliers de pèlerins et de touristes depuis sa fenêtre au Vatican, le pape a salué quelques centaines de personnes qui ont marché jusqu'à la place Saint-Pierre, sous une bannière portant les mots: «Une Terre, une famille».Des chrétiens, des musulmans, des juifs, des hindous et des adeptes d'autres religions ont marché depuis l'ambassade française pour rappeler à la population l'important sommet sur les changements climatiques qui aura lieu à Paris en décembre.Le Saint-Père a déclaré encourager la collaboration «entre personnes et associations de différentes religions» au nom de l'écologie. Il a offert de bons mots aux jeunes gens qui discutent du «soin de notre maison commune».Dans un récent encyclique sur l'environnement, François avait abordé avec passion le devoir moral du monde de sauver la planète et s'éloigner des modèles d'affaires qui polluent.Il a noté que ce sont souvent les plus pauvres qui souffrent davantage de la pollution et des dommages environnementaux dans les pays en voie de développement.Le Vatican organise une discussion, mercredi, pour attirer l'attention sur un congrès qui aura lieu à Rome, plus tard dans la semaine. Le congrès est tenu par le Conseil pontifical Justice et Paix et des groupes catholiques intéressés par les enjeux du développement.L'auteure Naomi Klein, qui a récemment publié un bouquin sur les relations entre le capitalisme et l'environnement, a été invitée à la table ronde du Vatican.