NOUVELLES
27/06/2015 23:00 EDT | Actualisé 27/06/2016 01:12 EDT

LE MONDE EN BREF DU DIMANCHE 28 JUIN

Voici le Monde en bref du dimanche 28 juin à 03H00 GMT:

BRUXELLES - Les ministres des Finances de la zone euro ont refusé de prolonger une nouvelle fois le programme d'aide grec au-delà du 30 juin, après le refus par Athènes des propositions avancées par ses créanciers pour éviter le défaut de paiement, et l'annonce d'un référendum début juillet.

La réunion de l'Eurogroupe, la cinquième en dix jours, s'est poursuivie sans la Grèce, les 18 autres ministres des Finances examinant les conséquences d'un possible défaut de paiement grec.

ATHENES - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a appelé, dans un discours devant le Parlement, à dire "un grand non à l'ultimatum" des créanciers du pays lors du référendum proposé par son gouvernement pour le 5 juillet.

Le Parlement grec a approuvé la tenue du scrutin.

BERLIN - La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé une réunion de son conseil des gouverneurs, sans doute dimanche, à un moment où la Grèce se dirige vers le défaut de paiement et une panique bancaire.

ATHENES - La Banque de Grèce "fait tout pour assurer que les distributeurs sont bien équipés en billets", alors que des files d'attente s'étiraient devant de nombreux distributeurs après l'annonce d'un référendum.

PORT EL KANTAOUI (Tunisie) - Des touristes étrangers étaient évacués par milliers de Tunisie au lendemain d'un attentat revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) contre un hôtel qui a fait 38 morts, dont au moins 15 Britanniques.

TUNIS - Dix-sept des 38 victimes de l'attentat perpétré vendredi ont été identifiées et parmi elles figurent notamment des Britanniques, des Belges et des Allemands, sans qu'un décompte précis par nationalité ait été fourni.

LONDRES - Le Premier ministre David Cameron a déclaré à l'issue d'une réunion de crise que la Grande-Bretagne devait "se préparer à ce qu'il y ait un grand nombre de Britanniques parmi les victimes de l'attaque sauvage en Tunisie".

PARIS - L'homme soupçonné d'avoir perpétré vendredi un attentat jihadiste en France et d'avoir décapité son employeur, Yassin Salhi, a envoyé un selfie avec la tête de la victime à un correspondant non identifié, a-t-on appris samedi de sources proches du dossier.

VIENNE - Les grandes manoeuvres diplomatiques sur le nucléaire iranien ont repris à Vienne, Américains et Iraniens concédant que "beaucoup" restait à faire, tandis que la France posait les conditions indispensables selon elle pour arracher un accord historique dans les jours qui viennent.

BEYROUTH - Plus de 200 civils ont été tués par le groupe Etat islamique (EI) à Kobané depuis le lancement jeudi de son attaque surprise contre cette ville syrienne kurde à la frontière turque, selon un nouveau bilan établi par une ONG.

TAIPEI - Une explosion dans un parc aquatique samedi à Taïwan a fait plus de 500 blessés, dont 200 graves, lorsque de la poudre colorante projetée sur la foule a pris feu.

SEOUL - La Corée du Sud a annoncé surveiller de près la situation dans un nouvel hôpital de l'est de Séoul où les autorités craignent la propagation du coronavirus Mers, qui a déjà fait 31 morts dans le pays.

BUJUMBURA - Un bâtiment abritant du matériel électoral a été incendié par des inconnus dans une localité du nord-est du Burundi, des urnes et des isoloirs ont brûlé.

MADRID - Un enfant de six ans, premier cas de diphtérie en Espagne depuis 1987, est décédé après un mois de lutte contre la bactérie et de polémique sur la vaccination, l'enfant n'étant pas vacciné.

HANOI - L'avocat vietnamien Le Quoc Quan, l'un des dissidents les plus importants du pays, est sorti de prison, à l'expiration de sa peine de deux ans et demi d'emprisonnement.

BAMAKO - Trois soldats ont été tués dans une attaque à Nara, une ville malienne située près de la frontière avec la Mauritanie.

AHMEDABAD (Inde) - Des secouristes tentaient de sauver des personnes bloquées par des inondations provoquées par des pluies torrentielles dans l'Etat du Gujarat, dans l'ouest de l'Inde, qui ont déjà fait 55 morts.

PARIS - Des centaines de milliers de personnes ont défilé à travers le monde pour la Gay Pride, au lendemain de la légalisation du mariage homosexuel aux Etats-Unis.

burs-amd/jr