NOUVELLES
28/06/2015 16:16 EDT | Actualisé 28/06/2016 01:12 EDT

La "Flottille de la Liberté" approche des côtes de Gaza (TV israélienne)

Des militants pro-palestiniens naviguant en Méditerranée s'approchaient dimanche de la bande de Gaza mais s'attendaient à être interceptés avant d'entrer dans les eaux du territoire placé sous strict blocus israélien, indiquait dimanche une chaîne de télévision israélienne.

"Nous sommes en mer depuis trois jours et sommes à moins de 200 kilomètres de la bande de Gaza", a indiqué un journaliste de la deuxième chaîne à bord du navire suédois "Marianne de Göteborg".

Selon lui, les 50 passagers reçoivent quotidiennement des explications sur la façon de résister sans violence aux commandos israéliens qu'ils s'attendent à voir arraisonner le bateau avant de pouvoir entrer dans les eaux de la bande de Gaza.

"Il y a sur le radar un navire non identifié qui nous suit à 20 milles (nautiques, 37 km) et l'hypothèse est qu'il s'agit de la marine (israélienne)", a expliqué le journaliste.

Le "Marianne" fait partie de la "Flottille de la liberté III", un convoi de quatre navires transportant des militants pro-palestiniens voulant briser le blocus, comme le député arabe israélien Bassel Ghattas et l'ancien président tunisien Moncef Marzouki.

En 2010, lors d'une expédition semblable, des commandos israéliens avaient donné l'assaut dans les eaux internationales à six navires civils, dont le bateau turc Mavi Marmara. Dix Turcs avaient été tués.

Depuis, d'autres tentatives similaires ont été arrêtées mais sans que du sang soit versé.

Le gouvernement israélien prévoit de remettre un message aux militants une fois qu'ils auront été appréhendés, a expliqué à l'AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

"Bienvenue en Israël !, dit la version en hébreu de ce document, dont l'AFP a pris connaissance. "Il semble que vous vous soyez perdus", est-il aussi écrit. "Peut-être vouliez-vous vous rendre dans un endroit proche d'ici, la Syrie, où le régime (du président Bachar al-) Assad massacre quotidiennement son peuple avec le soutien du régime meurtrier de l'Iran".

scw/srm/bpe/vl