NOUVELLES
28/06/2015 08:57 EDT | Actualisé 28/06/2016 01:12 EDT

La BCE maintient les prêts d'urgence aux banques grecques à leur niveau actuel

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé dimanche qu'elle maintenait à leur niveau actuel les prêts d'urgence accordés aux banques grecques, laissant de facto la porte ouverte à une solution politique in extremis pour éviter la déroute de l'économie grecque.

"Au vu des circonstances actuelles, le conseil des gouverneurs a décidé de maintenir le plafond de fourniture de liquidités d'urgence aux banques grecques au niveau décidé vendredi", selon un communiqué. Il est toutefois "prêt à reconsidérer sa décision" à tout moment, ajoute le communiqué.

Selon des informations divulguées en Grèce, le plafond de ces prêts d'urgence, bouée de sauvetage des banques grecques et de toute l'économie du pays, avoisine les 90 milliards d'euros après plusieurs relèvements successifs ces dernières semaines.

Le conseil, dont les 25 membres se sont réunis en urgence dans la matinée après l'échec de négociations entre la Grèce et ses créanciers samedi, "examine avec attention la situation et ses implications potentielles pour sa politique monétaire", précise le communiqué. Il est "déterminé à utiliser tous les instruments à sa disposition dans le cadre de son mandat".

La mention de son mandat signale que l'institution monétaire ne semble pas prête à dévier de ses règles, c'est-à-dire à financer l'économie grecque au-delà de l'expiration du plan d'aide en cours, mardi 30 juin au soir.

La BCE va "travailler étroitement avec la Banque de Grèce pour maintenir la stabilité financière", assure également le communiqué.

Le gouverneur de la Banque de Grèce Yanis Stournaras, membre du conseil des gouverneurs au même titre que tous les 19 banquiers centraux du bloc monétaire, a assuré dans le communiqué que son institution allait "prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la stabilité financière des citoyens grecs dans ces circonstances difficiles".

mtr/yap/cr/