NOUVELLES
28/06/2015 09:42 EDT | Actualisé 28/06/2016 01:12 EDT

La Banque centrale européenne maintient les prêts d'urgence à la Grèce

ATHÈNES, Grèce - La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé dimanche qu'elle maintiendra ses prêts d'urgence aux banques grecques pour éviter la déroute totale de l'économie du pays.La BCE permettait aux banques grecques de retirer des prêts d'urgence de la banque centrale de Grèce, ce qui a permis aux quatre principales banques grecques de se maintenir à flot durant les négociations du pays avec ses créanciers. La BCE a progressivement augmenté le crédit d'urgence pour compenser pour l'augmentation des retraits des banques grecques.Elle faisait toutefois face à une décision. Elle ne pouvait maintenir cette aide que si les banques étaient solvables. Si la Grèce échoue à obtenir plus d'aide financière avant mardi, date limite d'un important paiement au Fonds monétaire international, la BCE pourrait déterminer que les banques grecques ne sont plus assez solides financièrement.D'un autre côté, mettre un plafond à l'aide forcerait ces banques à limiter leurs retraits. Un tel contrôle pourrait pousser la Grèce encore plus près de la porte de l'Union européenne.Plus tôt dimanche, le premier ministre français, Manuel Valls, a demandé à la Grèce et à d'autres pays de tout faire pour garder la Grèce dans la zone euro.La décision de maintenir l'aide sauve pour l'instant les finances de la Grèce, mais n'accorde pas de crédit supplémentaire aux banques, qui voient leurs dépôts se vider alors que les Grecs inquiets retirent toutes leurs économies.La BCE a indiqué collaborer étroitement avec la banque centrale de Grèce pour assurer une stabilité financière.Le président de la BCE, Mario Draghi, a déclaré que l'institution appuyait fermement l'engagement des États membres à agir pour solidifier les économies de la zone euro.