DIVERTISSEMENT
28/06/2015 01:44 EDT | Actualisé 28/06/2015 01:47 EDT

Festival du blues de Tremblant: les 5 concerts à ne pas manquer

Courtoisie

La 22e édition du Festival international du blues de Tremblant réunira du 3 au 12 juillet la crème de la crème. Au programme, plus de 100 concerts en plein air gratuits. Le Huffington Post Québec a demandé à l’équipe de programmation de nous faire découvrir les cinq concerts à voir absolument.

1 – Pimps of Joytime

Première visite au festival pour le quintette soul, funk et groove fondé en 2007 de musiciens issus de Brooklyn et de La Nouvelle-Orléans. Avec leur potion de funk des années 1970 et de rythmes dance modernes (EDM), le party risque de lever assez vite! Rajoutez les trois voix en harmonies, les percussions et le charisme de Brian J à l’avant-scène et vous avez là tous les ingrédients pour un concert qui promet d’être endiablé.

Le dimanche 5 juillet à 21h

2 – Heritage Blues Orchestra

Le collectif de neuf musiciens débarque aussi pour la première fois à Tremblant et on trépigne déjà d’envie de voir à l’avant-plan Bill Sims Jr., sa fille Chaney et l’impayable guitariste Junior Mack aux commandes de cette formidable formation qui passe en revue un siècle de blues. Rappelons que leur dernier disque And Still I Rise a reçu une nomination aux Grammy’s.

Le jeudi 9 juillet à 21h

3 – Sugaray Rayford

On s’en souvient encore. L’an passé, le charismatique chanteur avait subjugué la foule de la Place St-Bernard avec les Mannish Boys. À la demande générale, le grand gaillard originaire du Texas nous revient en solo avec un nouveau disque, Southside, auréolé de deux nominations aux Blues Awards.

Le vendredi 10 juillet à 21h

4 – Bobby Bazini

Après une courte absence, l’irrésistible chanteur de country-folk-soul revient au festival avec sous le bras le réussi Where I Belong, son second disque qui pourrait bien être celui de la consécration pour cet artiste né à Mont-Laurier. Produit à Los Angeles par l’illustre Larry Klein, l’album de l’inimitable Bazini dévoile des morceaux ancrés dans la soul des années 1960.

Le mercredi 8 juillet à 21h

5 – Southern Hospitality

Le groupe dirigé par Victor Wainwright (claviers), Damon Fowler et J.P. Soars (guitares) –

mieux connu sous le pseudo SOHO – nous font l’honneur d’une escale à Tremblant. Leur premier album, Easy Livin’, produit par le louisianais Tab Benoit, propose un voyage initiatique entre les musiques du Delta, le blues des racines et le rock, offrant du coup un stimulant condensé de musiques des États du sud. Une occasion rare de voir sur scène trois musiciens d’exception.

Le jeudi 9 juillet, 19h15

La programme complet à tremblant.ca/blues.

Galerie photoFestival international du blues de Tremblant Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter