NOUVELLES
28/06/2015 07:16 EDT | Actualisé 28/06/2016 01:12 EDT

Attentats: le pape adresse ses condoléances à la France, la Tunisie et au Koweït

Le pape a adressé un télégramme de condoléances à la France, la Tunisie et au Koweït, touchés vendredi par des "attentats terroristes", condamnant "une nouvelle fois la violence" et "demandant à Dieu de faire le don de la paix", a fait savoir dimanche le Vatican.

François "exprime sa profonde sympathie aux personnes blessées et à leurs familles, demandant au Seigneur de leur apporter réconfort et consolation dans leur épreuve", dans un télégramme à la France, et signée par le numéro deux du Vatican, le cardinal Pietro Parolin.

"Le Saint-Père condamne une nouvelle fois la violence qui génère tant de souffrances, et demandant à Dieu de faire le don de la paix, il invoque sur les familles éprouvées et sur les Français le bienfait des Bénédictions divines".

Dans un courrier similaire, en français, le pape "s'associe par la prière à la peine des familles endeuillées et à la tristesse des Tunisiens".

Enfin, s'adressant aux Koweïtiens, il les encourage "à ne pas perdre courage face au visage du diable".

Un attentat, revendiqué par le groupe Etat Islamique (EI) et commis par un jeune Tunisien sur une plage d'un hôtel de Sousse, a fait vendredi 38 morts, le plus sanglant de l'histoire du pays.

La France a connu le même jour un attentat jihadiste dans une usine de gaz industriel près de Lyon (est), dont l'auteur a décapité un homme avant d'être interpellé.

Enfin, au Koweït, toujours vendredi, un attentat suicide contre une mosquée chiite a fait 26 morts.

lrb/ros