NOUVELLES
28/06/2015 06:31 EDT | Actualisé 28/06/2016 01:12 EDT

Attentat en France : le Canada collabore à l'enquête

Le ministère de la Sécurité publique à Ottawa confirme que le Canada collabore à l'enquête française pour tenter de trouver le destinataire de l'égoportrait envoyé par l'homme accusé d'avoir perpétré un attentat et décapité son patron, vendredi, à Saint-Quentin-Fallavier, près de Lyon.

Aucune précision n'a été donnée sur le type d'assistance offerte.

Le suspect, Yassin Salhi, a pris un égoportrait avec la tête de sa victime et envoyé la photo par le biais de l'application WhatsApp à un numéro de téléphone canadien. Le numéro ne pourrait toutefois qu'être un numéro de relais.

Yassin Salhi a reconnu l'assassinat de son patron, Hervé Cornara. Il devrait être transféré dimanche vers le siège de la police antiterroriste près de Paris pour la suite de l'enquête. Sa femme est aussi détenue.

Des responsables de la sécurité française affirment que les enquêteurs n'ont trouvé aucun lien entre l'attaque de vendredi et un groupe terroriste international.