NOUVELLES
27/06/2015 19:03 EDT | Actualisé 27/06/2016 01:12 EDT

Référendum grec: Tsipras appelle à un "grand non" aux créanciers

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a appelé, dans un discours samedi devant le parlement, à dire "un grand non à l'ultimatum" des créanciers du pays lors du référendum proposé par son gouvernement pour le 5 juillet.

S'adressant aux parlementaires avant le vote organisé sur cette proposition de référendum, Alexis Tsipras a estimé que "le peuple grec dira un grand non à l'ultimatum mais en même temps un grand oui à l'Europe de la solidarité", et s'est dit persuadé qu'"au lendemain de ce fier non, la force de négociation du pays sera renforcée" avec ses créanciers UE et FMI.

smk/jr