NOUVELLES
26/06/2015 21:06 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Mondial-2015 France-Allemagne: déclarations

Gaëtane Thiney (attaquante des Bleues): "Jusqu'à la 85e minute, tout allait bien et on a perdu. Au regard du jeu, de ce qu'on a proposé, on méritait d'y être. Ça n'est pas le cas. Dans tous les domaines on a montré qu'on était supérieures. C'est peut-être mental mais je ne suis même pas sûre. On était déterminées, on a été au bout de nos intentions. Il n'y a pas à rougir. Mon occasion de la 116e minute ? Et bien c'est le début du cauchemar. C'est vrai qu'il y en a eu d'autres au début mais moi c'est à la fin, c'est pire. C'est embêtant de sortir en quart mais on a montré qu'on était une des meilleures équipes. On a une super opportunité avec les JO. Une année ça passe très vite. L'efficacité c'est le nerf de la guerre. Je vois le ballon au dernier moment. En fait je pense que je peux même contrôler, dribbler, piquer... Je peux faire ce que je veux sauf la mettre à côté. Claire ? C'est une guerrière. A 20 ans il faut avoir du cran."

Marie-Laure Delie (attaquante des Bleues): "On a été meilleures. On les a bougées, on les a dominées dans tous les domaines. On a la chance d'avoir les JO mais on voulait le titre. Perdre comme ça c'est compliqué. On était venues pour un titre, pas pour les quarts. Ça n'est pas le fait que j'ai fait une bonne Coupe du Monde qui va me consoler."

stt/tll