NOUVELLES
27/06/2015 12:37 EDT | Actualisé 27/06/2016 01:12 EDT

Les obstacles à l'envoi de formateurs en Ukraine ont été surmontés, dit Kenney

KIEV, Ukraine - La plupart des obstacles juridiques et diplomatiques qui empêchaient le déploiement de formateurs militaires canadiens en Ukraine ont été surmontés, affirme le ministre de la Défense, Jason Kenney.M. Kenney devait visiter, samedi, le centre international de formation de Yavoriv, près de la frontière polonaise, où quelques 200 instructeurs militaires s'installeront au cours des prochaines semaines.Des formateurs provenant des États-Unis et du Royaume-Uni sont présents au centre d'entraînement depuis le printemps et donnent une formation militaire de base aux membres de la garde nationale ukrainienne.La contribution du Canada a été annoncée en grande pompe à la mi-avril, mais il pourrait falloir attendre jusqu'au mois d'août pour que l'ensemble du contingent soit en poste.En entrevue avec La Presse Canadienne, le ministre Kenney a expliqué que le Canada n'avait pas encore d'accord d'assistance technique avec l'Ukraine. Il a souligné la nécessité d'établir un cadre juridique avant le déploiement de formateurs militaires canadiens dans ce pays, en précisant que sa visite visait en partie à résoudre ces questions.M. Kenney n'a pas dit quels pourraient être les points de friction, mais a indiqué que les États-Unis avaient travaillé sur un accord technique avec l'Ukraine un an avant le Canada et que les Américains étaient en meilleure position pour avancer rapidement dans ce dossier.