NOUVELLES
27/06/2015 16:03 EDT | Actualisé 27/06/2016 01:12 EDT

L'Argentine veut sanctionner les groupes pétroliers actifs aux Malouines

La justice argentine a annoncé samedi avoir ordonné la saisie d'actifs et de comptes bancaires appartenant à cinq groupes pétroliers effectuant de l'exploration au large des Iles Malouines, territoire britannique revendiqué par Buenos Aires.

Cette mesure s'inscrit dans le cadre de l'action judiciaire lancée le 21 avril par les autorités argentines, qui ont déposé plainte contre trois sociétés britanniques (Rockhopper Exploration plc, Premier Oil plc et Falkland Oil And Gas Limited) et deux américaines (Noble Energy Inc. et Edison International SpA).

La justice fédérale, sur une requête du procureur, a ordonné la saisie de 156,4 millions de dollars et d'autres actifs appartenant à ces cinq groupes, à qui elle a exigé de cesser immédiatement leurs activités, a annoncé samedi le ministère public, invoquant comme motifs qu'il s'agit d'un "territoire argentin" et qu'il existe "des dommages graves et irréparables pour l'environnement", causés par ces activités.

La saisie vise à provisionner les amendes prévues dans la législation argentine "compte tenu qu'ils n'ont ni l'autorisation, ni la concession ni aucun permis" d'exploration dans cette zone, selon la décision de la juge fédérale de Rio Grande (Terre de feu, sud), Lilian Herraez.

Les actifs dont Buenos Aires demande la saisie incluent cinq bateaux, une plateforme de perforation, une digue flottante et plusieurs comptes bancaires.

La magistrate a demandé au ministère des Affaires étrangères de notifier la sanction dans les pays où se trouvent les actifs concernés, mais sans préciser de quelle manière la justice argentine pourra effectivement bloquer cet argent, loin de sa juridiction.

Considérant que les Iles Malouines sont argentines, le gouvernement de la présidente de centre-gauche Cristina Kirchner juge "illicite" l'exploitation des ressources pétrolières dans les eaux territoriales de l'archipel, propriété du Royaume-Uni depuis 1833.

En vertu d'une récente réforme législative, l'exploration pétrolière illégale est d'ailleurs passible de cinq à dix ans de prison en Argentine.

Les Malouines sont situées à 400 kilomètres des côtes argentines et à 12.700 kilomètres de Londres.

Elles sont toujours revendiquées par l'Argentine, plus de trente ans après la guerre éclair qui a opposé ce pays au Royaume-Uni en 1982 pendant 74 jours, faisant quelque 900 morts : 649 soldats argentins, 255 Britanniques et trois habitants de l'île.

sa/ll/ka/ai