NOUVELLES
27/06/2015 13:02 EDT | Actualisé 27/06/2016 01:12 EDT

Grand Prix des Pays-Bas - Déclarations

Valentino Rossi (ITA/Yamaha), 1er en MotoGP: "J'ai attaqué! Je ne veux pas dire que j'ai fait la course parfaite, mais pas loin! J'ai vu qu'il allait être difficile de creuser l'écart sur Marc Marquez. Je savais que la bataille allait être âpre mais j'étais confiant et je voulais cette victoire. Dans la dernière chicane, j'étais devant mais Marc est arrivé un peu trop vite, nous nous sommes touchés et j'ai été obligé de couper par les graviers. Je n'ai pas réduit les gaz mais j'étais inquiet. Je ne savais pas sur quelle profondeur ils étaient disposés. J'ai eu de la chance de ne pas perdre le contrôle de la moto et en revenant sur la piste j'ai vu que Marc avait perdu encore plus de temps que moi. Cela aura été un grand week-end et j'ai pu augmenter mon avance sur Jorge Lorenzo (de un à dix points, ndlr). Je pense que dans un championnat aussi serré que le nôtre il faut tirer le maximum de bénéfice des moments où on se sent en forme et des circuits que l'on apprécie car forcément, il y aura des périodes plus difficiles. Je pense que le Championnat pourrait se jouer cette saison lors du dernier virage de la dernière course".

Marc Marquez (ESP/Honda), 2e - "Je suis content d'être de nouveau sur le podium et d'avoir fait une bonne course, bataillant pour la victoire jusqu'à la fin. Je pense qu'on a gagné une victoire morale mais je pilotais à la limite dans la dernière chicane. J'avais bien étudié la question et je savais exactement ou je devais freiner pour passer Valentino mais les choses ne se sont pas passées comme cela. On a beaucoup travaillé tout le week-end et je remercie l'équipe, probablement la meilleure du monde, qui m'a fait reprendre confiance."

Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha), 3e - "Nous sommes à dix points de Valentino ce qui est bien. On accusait 29 points de retard après l'Argentine. J'ai fait un bon départ et je me suis appliqué à remonter au classement (il était parti de la 3e ligne, ndlr) ce qui a été plus rapide que prévu puisque j'étais troisième au premier passage sur la ligne. J'ai tenté de suivre le rythme de Valentino et de Marc mais ils étaient vraiment très rapides. J'ai compris que je n'avais plus qu'à défendre ma 3e place en vue du Championnat. Je perdais beaucoup de temps, quelques fois une demi-secondes, dans les secteurs 2 et 4. Cela sera un peu plus compliqué dans 15 jours au Sachsenring car je n'ai jamais gagné là-bas, mais qui sait...

Johann Zarco (FRA/Kalex), 1er en Moto2 - "Après le drapeau rouge et l'arrêt de la course j'ai pu rester serein. Mes deux départs n'ont pas été bons mais j'étais à l'aise derrière le duo Folger/Rabat. Avec Tito Rabat on s'est touché et j'ai pensé que la meilleure solution était de partir à deux tours de la fin. C'est génial de remporter deux courses consécutivement."

syd/jgu