NOUVELLES
26/06/2015 01:50 EDT | Actualisé 27/06/2015 09:01 EDT

La police américaine déterminée à empêcher le fugitif Sweat de parvenir au Canada

Police handout

La police resserre les mailles de son filet dans la région de Malone autour de David Sweat, 35 ans, évadés d'une prison de l'État de New York, près de la frontière canadienne.

La veille, son camarade fugitif est mort dans le même secteur, abattu par la police après trois semaines de chasse à l'homme.

Richard Matt, 49 ans, a été tué par la police près d'une cabane, à une quinzaine de kilomètres de la frontière d'avec le Canada et à une soixantaine de kilomètres de la prison. Il était armé.

La police estime que David Sweat, condamné à la prison à vie pour avoir tué un policier en 2002, se trouve dans un périmètre restreint proche de son camarade, rapporte CNN samedi.

À l'intérieur du périmètre, les citoyens ont été évacués pour assurer leur sécurité. Les autorités pensent que le fugitif est armé lui aussi.

Sa capture ne serait qu'une question de temps, dans la mesure où des équipes tactiques ont été déployées, de même que plusieurs centaines de policiers issus de différents corps de police municipaux de l'État de New York.

Ces équipes tactiques sont équipées de matériel leur permettant de procéder à des recherches par infrarouge. Il s'agit d'une technique qui permet de détecter les personnes dans le noir. Elle est particulièrement utilisée dans les régions qui bordent la frontière américano-mexicaine pour débusquer les immigrants illégaux.

Galerie photo Recherche des deux fugitifs de New York Voyez les images

Lors d'un point de presse vendredi soir, le gouverneur de l'État a rappelé que ces prisonniers étaient des hommes « dangereux ».

Les deux fugitifs se sont évadés le 6 juin de la prison de Clinton, à Dannemora. Ils ont découpé à la scie les murs de leurs cellules respectives, puis emprunté un dédale de tunnels et de canalisations, jusqu'à une bouche d'égout en dehors de la prison. Deux employés de la prison ont depuis été arrêtés.

Richard Matt purgeait une peine d'au moins 25 ans de prison pour avoir enlevé, battu à mort puis démembré son ancien patron. Il a « été interpellé verbalement, et a été tué par la police quand il n'a pas obtempéré », a précisé le chef de la police de l'État de New York Joseph D'Amico lors d'une conférence de presse, tard vendredi.

Le gouverneur de New York Andrew Cuomo a indiqué que rien ne permettait de penser que l'autre évadé, David Sweat, « ne se trouvait pas alors » avec son complice.

La police avait ces derniers jours resserré l'étau autour des deux hommes. Elle avait d'abord annoncé la découverte samedi dernier de traces ADN dans une cabane de chasse, près du hameau d'Owls Head, à quatre heures de marche au sud-est de Malone, puis l'entrée par effraction dans une autre cabane mercredi soir à Malone.