NOUVELLES
27/06/2015 17:50 EDT | Actualisé 27/06/2016 01:12 EDT

Des milliers de participants aux Gay Pride de Santiago et Mexico

Des dizaines de milliers de personnes ont participé samedi aux Gay Pride de Santiago du Chili et Mexico, au lendemain de la légalisation du mariage homosexuel aux Etats-Unis, une mesure déjà approuvée dans plusieurs pays d'Amérique latine.

A Santiago, 50.000 manifestants ont défilé en musique et en dansant jusqu'au siège du gouvernement, pour "demander la création d'un ministère pour la Diversité et le mariage égalitaire", ont indiqué les organisateurs.

Dans un communiqué, le Mouvement d'intégration et de libération homosexuelles (Movilh) a également réclamé "une loi d'identité de genre qui permette aux personnes transexuelles de changer légalement leur nom et leur sexe avec une procédure administrative facile et rapide, sans bureaucratie".

A Mexico, 5.000 personnes ont manifesté, selon la police, là aussi dans une ambiance festive, mêlant chars colorés, déguisements joyeux et pancartes exigeant "les mêmes droits pour les lesbiennes et les homosexuels".

La capitale mexicaine a été la première ville d'Amérique latine à autoriser les unions légales entre personnes du même sexe, en 2007, un premier pas avant l'adoption du mariage homosexuel en 2010.

Alors que la Cour suprême américaine a légalisé vendredi le mariage gay dans l'ensemble des Etats-Unis, la même instance judiciaire au Mexique a elle aussi rendu une décision encourageante, le 3 juin dernier, en obligeant les juges à admettre les recours des couples homosexuels souhaitant se marier, ce qui légalise de facto ce type d'unions.

Plusieurs pays d'Amérique ont déjà avancé dans ce domaine : au Chili, le Parlement a approuvé en janvier une loi d'unions civiles ou de fait, accessibles aux couples homosexuels, comme l'ont fait avant lui la Colombie et l'Équateur, tandis que le mariage homosexuel est déjà une réalité en Argentine, au Brésil et en Uruguay.

gfe-sem/lm/ka/ai