NOUVELLES
27/06/2015 05:34 EDT | Actualisé 27/06/2016 01:12 EDT

Coronavirus Mers: la Coréee du Sud craint la propagation du virus à un nouvel hôpital

La Corée du Sud a annoncé samedi surveiller de près la situation dans un nouvel hôpital de l'est de Séoul où les autorités craignent la propagation du coronavirus Mers, qui a déjà fait 31 morts dans le pays.

Les autorités redoutent qu'une femme de 70 ans, contaminée en rendant visite à un proche dans un autre hôpital, ait propagé le virus.

La femme est décédée le 25 juin, deux jours après avoir été diagnostiquée, mais la période d'incubation du virus est de 14 jours et les symptômes pourraient commencer à apparaître dans les prochains jours chez d'éventuelles personnes contaminées.

"Nous tentons de retrouver les personnes avec lesquelles elle a été en contact et nous isolons les gens qui ont approché cette patiente", a déclaré un haut responsable du ministère de la Santé aux journalistes samedi.

Un nouveau cas a été recensé, celui d'une infirmière de 27 ans travaillant dans ce même hôpital de l'est de Séoul, qui aurait été infectée en traitant un patient. Il s'agit du cinquième cas confirmé dans cet établissement, où plus de cent patients exposés au virus en subissant des dialyses ont été mis en quarantaine depuis le 18 juin.

Au total, le nombre de cas s'élève à 182 dans le pays: 31 personnes sont décédées, 90 se sont rétablies et 61 sont toujours sous traitement, dont 13 se trouvent dans un état critique.

Mais aucun nouveau décès n'a été annoncé au cours des dernières 24 heures en Corée du sud, où la propagation de l'épidémie de coronavirus Mers est la plus étendue en dehors de l'Arabie saoudite.

Parallèlement, le nombre de personnes en quarantaine a baissé à 2.467, contre 2.931 vendredi.

A Hong Kong, où aucun cas n'a été signalé, un Coréen de 17 ans ayant de la fièvre s'est rendu dans une clinique située dans une importante station de métro. Le ministre de la Santé a annoncé qu'il était soumis à des tests pour déterminer s'il était contaminé par le virus.

Le jeune homme "est à Hong Kong depuis une dizaine de jours mais a eu de la fièvre ajourd'hui", a précisé le ministre Ko Wing-man aux journalistes.

Un cordon de sécurité a été établi autour de la clinique, et l'homme a été placé par la suite en quarantaine dans un hôpital.

Le coronavirus Mers est un virus plus mortifère mais moins contagieux que celui du Sras, ou syndrome respiratoire aigu sévère, qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

Il n'existe aucun vaccin pour ce virus, qui présente un taux de mortalité d'environ 35%, selon l'OMS.

En Arabie saoudite, plus de 950 personnes ont été contaminées depuis 2012 et 412 sont décédées.

ckp/jah/at/as/at/ros