NOUVELLES
27/06/2015 07:10 EDT | Actualisé 27/06/2015 07:10 EDT

L'ex-conseiller municipal de Boisbriand Claude Brière coupable de complot

Radio-Canada

L'ex-conseiller municipal de Boisbriand, Claude Brière, a été déclaré coupable, vendredi, d'abus de confiance et de complot avec la mairesse de la ville à l'époque, Sylvie St-Jean, et l'entrepreneur Lino Zambito.

L'ex-mairesse Sylvie St-Jean, Lino Zambito et Claude Brière ont été arrêtés en février 2011 par la Sûreté du Québec.

Claude Brière était de 2005 à 2009 conseiller de la mairesse St-Jean. Il agissait comme organisateur politique pour elle. Au fil des ans, il avait développé une amitié avec Lino Zambito, un entrepreneur de Boisbriand, « ce qui lui a valu notamment un hébergement gratuit lors d'un voyage au Mexique et un voyage de golf en République dominicaine où son billet d'avion et son hébergement ne lui ont rien coûté », peut-on lire dans le jugement de la Cour du Québec.

L'affaire qui concernait directement M. Brière remonte au 4 juin 2009. Une rencontre avait été organisée à cette date entre Mme St-Jean, Lino Zambito et deux conseillers municipaux de l'opposition, Marlène Cordato et Patrick Thiffaut. Le but de la rencontre, qui a été enregistrée par Mme Cordato à l'aide d'un enregistreur numérique dissimulé dans son sac à main, était de convaincre les deux conseillers de l'opposition d'accepter un statu quo au conseil municipal et d'éviter la tenue d'élections en novembre 2009.

L'implication de Claude Brière dans cette rencontre a été « plus qu'active », dit la cour dans son jugement.

Claude Brière connaîtra sa sentence le 24 août.

Avec les informations d'Isabelle Richer