NOUVELLES
27/06/2015 00:56 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Championnats des Etats-Unis/2e journée: Gay à l'expérience

Le vétéran et revenant Tyson Gay a décroché vendredi son billet pour ses premiers Championnats du monde depuis 2009 en maîtrisant la nouvelle sensation du sprint américain, Trayvon Bromell, vendredi à Eugene (Oregon).

Après avoir raté le deux derniers Mondiaux, en 2011 sur blessure et 2013 après un contrôle antidopage positif, Gay, 32 ans, fera bien le voyage à Pékin où convergera l'élite planétaire du 22 au 30 août.

Le triple champion du monde 2007 (100, 200 m, 4x100 m) a dû s'arracher pour obtenir sa qualification et remporté la finale des Championnats des Etats-Unis avec un chrono de 9 sec 87/100e.

Il a devancé Trayvon Bromell, 19 ans seulement, 2e en 9.96 et Mike Rodgers, 3e en 9.97.

"Ce titre est peut-être celui qui a été le plus difficile à remporter", a admis le deuxième sprinteur le plus rapide de l'histoire sur 100 m.

"J'ai dû puiser dans mes dix années d'expérience pour revenir sur (Bromell) qui est parti très fort, mais je me suis bien senti durant cette finale", a souligné Gay qui a purgé entre 2013 et 2014 une suspension d'un an pour dopage.

"C'est énorme pour moi de revenir et de montrer au monde entier qu'on peut revenir après avoir fait une erreur", a-t-il insisté.

- Pas de finale pour Richards-Ross -

Mais Gay ne sera pas dans le "Nid d'oiseau" de Pékin le favori pour le titre mondial: ce statut revient à son compatriote Justin Gatlin, en tête du bilan annuel (9.74) et déjà qualifié pour les Mondiaux grâce à sa victoire en Ligue de diamant en 2014.

Gatlin, suspendu à deux reprises pour dopage, a suivi la finale du 100 m en attendant son entrée en lice sur 200 m samedi, distance sur laquelle Gay pourrait faire l'impasse.

"Tyson est fort", a-t-il simplement noté.

La 2e journée des Championnats des Etats-Unis a été marquée par les déconvenues de deux habituées des podiums mondiaux, Carmelita Jeter et Sanya Richards-Ross.

Jeter, vice-championne olympique 2012 du 100 m, a fini 7e de la finale et n'a donc pas décroché sa qualification pour Pékin sur sa distance de prédilection.

Richards-Ross, championne olympique 2012 du 400 m, s'est arrêtée en demi-finale sur le tour de piste, mais comme Jeter, elle peut encore participer au rendez-vous de Pékin en relais.

Sur 100 m haies, Sharika Nelvis a amélioré avec 12.34 en demi-finale d'1/100e le meilleur chrono de l'année établi par Jasmin Stowers à Doha le 15 mai.

Trey Hardee a envoyé un message fort à la concurrence en bouclant son décathlon avec un total de 8745 points.

Le champion olympique en titre et double champion du monde (2009, 2012) ne prend toutefois pas la première place du bilan annuel détenue par le Français Kévin Mayer (8469 pts).

Il a bénéficié lors de son concours de saut en longueur d'un vent trop favorable. Il s'est en tous cas rapproché de son record personnel (8790 pts) établi lors de la conquête de son premier titre mondial à Berlin en 2009.

bb/jr