NOUVELLES
26/06/2015 21:02 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Attentat en Tunisie: la plupart des victimes sont britanniques (Premier ministre)

La plupart des victimes de l'attentat sanglant contre un hôtel tunisien, revendiqué par le groupe Etat islamique, sont britanniques, a annoncé le Premier ministre tunisien Habib Essid vendredi soir, évoquant aussi des morts allemands, belges et français.

"Les nationalités des morts, il y a en majorité des Britanniques. Et des Allemands, et des Belges, et des Français", a déclaré M. Essid lors d'un point de presse nocturne.

Le Premier ministre a en outre indiqué que le bilan s'élevait à 38 morts, et non 39 comme indiqué précédemment par le ministère de la Santé. Un responsable de ce ministère a en effet indiqué à l'AFP que le corps de l'assaillant avait été comptabilisé dans ce bilan.

M. Essid a en outre annoncé l'ouverture d'une enquête "pour déterminer les responsabilités" après l'attentat et le recours aux réservistes de l'armée "pour renforcer la présence militaire et sécuritaire dans les endroits sensibles (...) et les lieux où se trouve le danger terroriste".

"Un plan exceptionnel pour sécuriser davantage les sites touristiques et archéologiques" sera mis en oeuvre, "en déployant des unités de la sécurité touristique, armées, tout le long du littoral ainsi qu'à l'intérieur des hôtels à partir du 1er juillet", a-t-il ajouté.

M. Essid a enfin annoncé qu'un "congrès national" pour lutter contre le terrorisme serait organisé en septembre et a indiqué que des récompenses seraient octroyées "à toute personne permettant l'arrestation d'éléments terroristes".

iba/alf/jr