NOUVELLES
27/06/2015 04:05 EDT | Actualisé 27/06/2016 01:12 EDT

Agenda international du samedi 27 juin 2015

Voici l'agenda international du samedi 27 juin (les horaires sont communiqués en heure GMT):

A LA UNE

LONDRES/BERLIN/PARIS: Les gouvernements européens supervisent le rapatriement de milliers de touristes au lendemain de l'attentat dans une station balnéaire du sud tunisien, qui s'annonce comme l'attaque la plus meurtrière pour le Royaume-Uni depuis le carnage de Londres en 2005.

PARIS/SAINT-QUENTIN-FALLAVIER - L'enquête se poursuit après l'attentat vendredi contre une usine de gaz industriels dans le sud est de la France où un cadavre décapité a été retrouvé. Plusieurs interpellations ont déjà eu lieu dont l'auteur présumé de cet attentat qui intervient près de six mois après ceux de Paris qui avaient fait 17 morts.

(France-attentat-jihadistes)

KOWEIT: Funérailles pour les 26 tués dans un attentat suicide contre une mosquée chiite de la ville de Koweït, en plein ramadan.

BRUXELLES/ATHENES - Les ministres des Finances de la zone euro se retrouvent une nouvelle fois à Bruxelles à partir de 12H00 pour trouver un accord entre Athènes et ses créanciers et éviter un défaut de paiement au pays, à court d'argent.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a dégainé l'arme ultime dans la nuit de vendredi à samedi en annonçant un référendum sur la proposition des créanciers pour le 5 juillet, semant la confusion.

Le parlement se réunira à 09H00 pour débattre, avant un vote vers 16H00 sur ce référendum.

A MADRID, manifestation de soutien à la Grèce à 18H00, à l'appel de partis et d'associations de gauche et syndicats.

(UE-Grèce-dette-économie-finance-gouvernement-FMI) =(PHOTO+VIDEO)=

VIENNE - Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohamad Javad Zarif et son homologue français Laurent Fabius arrivent à Vienne où ils rejoignent le secrétaire d'Etat américain John Kerry pour la dernière ligne droite de négociations visant à parvenir à un accord historique sur le nucléaire iranien.

(Iran-nucléaire-politique-diplomatie) =(PHOTO)=

AUTRES

BEYROUTH/DAMAS - Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) tentent de reprendre pied dans la ville syrienne kurde de Kobané, où ils ont tué plus de 150 civils depuis leur assaut jeudi.

(Syrie-conflit-jihadistes) =(PHOTO+VIDEO)=

SKHIRAT (Maroc) - Poursuite des négociations entre les représentants des Parlements rivaux libyens, sous l'égide de l'ONU, dans l'espoir d'obtenir la signature d'un accord sur un gouvernement d'union nationale.

(Maroc-Libye-conflit-paix) =(VIDEO)=

SANAA/ADEN - Raids aériens de la coalition saoudienne contre les rebelles chiites Houthis, dont un commandant a été tué à Sanaa, alors qu'une solution politique semble toujours très éloignée.

(Yémen-conflit) =(VIDEO)=

DUBLIN - Marche homosexuelle dans les rues de Dublin, la première depuis le référendum du 22 mai ayant abouti à la légalisation du mariage gay en Irlande. A partir de 12H30.

(Irlande-homosexualité-manifestation) =(PHOTO)=

VARSOVIE - Congrès national à Lubin (sud-ouest) du mouvement du rockeur Pawel Kukiz, nouvelle force politique contestatrice bien cotée dans les sondages avant les législatives d'octobre.

(Pologne-politique-partis-élections) =(PHOTO+VIDEO)=

DURBAN (Afrique du Sud) - Défilé pour la marche des fiertés Gay Pride dans la grande métropole de l'est de l'Afrique du Sud, seul pays d'Afrique à reconnaître le mariage homosexuel. A partir de 12H00.

(AfSud-société-homosexualité) =(PHOTO)=

MULANJE (Malawi) - Discours du président du Malawi Peter Mutharika pour la défense de ses compatriotes albinos. A partir de 08H00.

(Malawi-gouvernement-société-albinos) =(VIDEO+PHOTO)=

PARIS - Suite des défilés de mode masculine avec notamment Kenzo, Dior Homme, Balmain et Hermès.

(France-mode-homme-défilés) =(PHOTO)=

GLASTONBURY (Royaume-Uni) - Le rappeur Kanye West sur la scène du festival de Glastonbury, où sa présence a suscité la polémique. A 21H15.

(GB-musique-festival) =(PHOTO+VIDEO)=

CONCEPCION (Chili) - Pour le Brésil, privé de sa star Neymar, le quart de finale contre le Paraguay ne sera qu'une étape de plus vers un objectif unique: gagner cette Copa America 2015, et laver l'humiliation du 7-1 encaissé face à l'Allemagne lors du Mondial 2014. De la revanche dans l'air donc, dans une enceinte chargée d'histoire : ce stade de Concepcion était utilisé comme centre de tortures sous la dictature chilienne du général Pinochet (21H30).

(Foot-Copa-America-2015) =(PHOTO)=

redchef/deskinter