NOUVELLES
26/06/2015 11:46 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Un gérant coupable de négligence criminelle pour la mort de quatre travailleurs

TORONTO - Un gérant de projet qui supervisait une équipe de travailleurs de la construction à Toronto a été reconnu coupable de négligence criminelle ayant causé la mort de quatre d'entre eux.Au procès, on a appris que Vadim Kazenelson n'avait pas insisté pour que les travailleurs de son équipe utilisent une corde de sécurité alors qu'ils procédaient à des travaux sur un échafaudage au 13e étage d'un immeuble, le 24 décembre 2009.L'échafaudage a cédé et cinq travailleurs — originaires de Lettonie, d'Ouzbékistan et d'Ukraine — sont tombés dans le vide. Quatre d'entre eux, âgés de 25 à 40 ans, sont morts.Le cinquième travailleur a survécu à sa chute mais a subi de graves blessures. Vadim Kazenelson est donc reconnu coupable aussi de négligence criminelle ayant causé des lésions corporelles.Un sixième travailleur, qui était, lui, correctement attaché par une corde de sécurité, est resté suspendu dans le vide en attendant les secours. Son témoignage au procès a permis d'apprendre que l'accusé lui avait aussi demandé de mentir sur les circonstances de l'accident.Vadim Kazenelson, quant à lui, avait réussi à s'agripper à un balcon du 13e étage lorsque l'échafaudage a cédé.L'entrepreneur impliqué dans ces travaux, Metron Construction, a été condamné à une amende de 750 000 $, plus une amende compensatoire pour les victimes. C'est la première fois que le Code criminel est utilisé en Ontario pour tenir une entreprise responsable de la mort d'un travailleur.La compagnie qui avait fourni l'échafaudage, Swing N Scaff Inc., d'Ottawa, a été condamnée à une amende de 350 000 $ pour ne pas s'être assurée que l'équipement était en bon état.