BIEN-ÊTRE
26/06/2015 12:25 EDT | Actualisé 26/06/2015 12:27 EDT

Relève mode: Patricia Nicolas ou l'art de l'origami infusé d'imprimés

Courtoisie

Dans le cadre de notre série "la relève mode", rencontre avec Patricia Nicolas, parmi les 3 finalistes de l'École supérieure de mode ESG UQAM de Montréal 2015. Rencontre avec une créatrice qui fait rimer mode avec origami et imprimés.

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Petit rappel

Les trois finalistes du prix du jury pour cette session 2015

Andrée-Anne Bédard, Patricia Nicolas et Tricia Crivellaro-Grenier, la grande gagnante de cette session 2015.

Quel est le thème et nom de ta collection?

"Nicola par Patricia Nicolas. Thèmes : Les icebergs, la fonte, les inlandsis".

Pourrais-tu nous décrire ta collection?

"Tout comme la plus grande partie de l'iceberg, immergée et invisible, cette collection Automne-Hiver 2015/2016 évoque la simplicité complexe de la masse glaciale. Inspirée par ses formes angulaires et géométriques, par sa surface matte et dure et par son reflet liquide et givré, cette collection exprime une force brute alliée à la délicatesse de l'origami sur le corps d'une femme."

Galerie photo Les créations de Patricia Nicolas Voyez les images

Les plus grosses difficultés rencontrées?

"Le temps est un facteur qui pour moi, durant ma période de création restreint la créativité. Il faut tout donner de soi et être inventif durant une période de temps déterminée et c’est ce qui parfois peut contraindre les idées."

Les surprises rencontrées au cours de la conception, production...?

Lorsque que tu es en train de produire un vêtement après plusieurs tests et tu te rends compte que la matière ou l’assemblage avec les tissus réel s’avère plus compliqué ou différends de tes prototypes. Durant la création tu peux avoir de merveilleuses illuminations qui vont amener tes projets encore plus loin !

Ton style en quelques mots?

Structure, angles, géométrie, formes, pliages, surface matte.

Ton rêve futur?

Mon rêve futur serait d’être mon propre patron et de pouvoir me laisser aller dans la créativité en produisant des collections à mon image. Posséder ma marque est depuis toujours un rêve, mais je sais qu’il me reste encore des apprentissages, des techniques explorer et de l’argent à mettre de côté.

Pour quelle griffe aimerais-tu travailler?

Je voudrais éventuellement lancer ma propre ligne, mais pour le moment je souhaite apprendre et assimiler le plus de connaissances possible avant de me lancer dans mes propres projets.

Galerie photo Les photos du défilé des finissants de l'École supérieure de mode ESG UQAM Voyez les images