NOUVELLES
26/06/2015 08:27 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Obama rendra hommage vendredi aux victimes de Charleston

WASHINGTON - Le président américain, Barack Obama, rendra hommage aux victimes de l'attentat raciste de Charleston, qui a fait neuf victimes la semaine dernière.Le président fera l'éloge du révérend Clementa Pinckney, le pasteur de l'église méthodiste africaine Emanuel assassiné.Sa mort et celle des huit autres ont déclenché des débats sur ce drapeau, qui a flotté durant des années au siège de la législature de la Caroline du Sud. Le meurtrier est un jeune homme qui possédait un blogue où il faisait l'éloge de la suprématie des Blancs et arborait le drapeau confédéré sur des photos.La tragédie a aussi exposé au grand jour le peu d'ouverture de Washington à discuter du contrôle des armes, un dossier qui n'a pas progressé durant la présidence de M. Obama.En plus de M. Obama et sa femme, Michelle, le vice-président, Joe Biden, et la candidate à l'investiture démocrate, Hillary Rodham Clinton, devraient être présents à la cérémonie.Ce rituel est malheureusement devenu trop habituel pour le président, qui a dû faire des discours semblables pour des fusillades en Arizona, dans une école primaire au Connecticut, au Texas, au Colorado et à Washington. Au lendemain de la tuerie de Charleston, M. Obama a exprimé sa colère que de tels attentats soient devenus si fréquents.«J'ai eu trop souvent à faire de tels discours», avait-il déclaré.«À un certain moment, nous devrons admettre que ce type de violence n'arrive pas dans d'autres pays développés, que cela n'arrive pas ailleurs avec cette fréquence.»