NOUVELLES
26/06/2015 14:23 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Nigeria: le président limoge les dirigeants de la compagnie pétrolière nationale

Le président nigérian Muhammadu Buhari a congédié vendredi le conseil d'administration de la NNPC, un geste perçu comme une première étape vers une enquête approfondie sur les activités de cette compagnie pétrolière nationale minée par la corruption.

M. Buhari a "dissous, avec effet immédiat, le conseil d'administration de la Compagnie pétrolière nationale nigériane (NNPC)", annonce un communiqué du responsable de la fonction publique.

Le nouveau président nigérian Muhammadu Buhari, qui a pris ses fonctions le 29 mai, s'est engagé à lutter farouchement contre "le démon de la corruption".

Or le secteur pétrolier est considéré comme le plus affecté. Des milliards de dollars y seraient détournés aux dépens des finances publiques.

Statutairement, le conseil d'administration de la NNPC est présidé par le ministre du Pétrole. Mais aucun ministre du Pétrole n'a été nommé depuis l'investiture de Buhari il y a un mois, cette décision de renvoi peut donc apparaître comme une simple formalité.

Le président de 72 ans doit encore nommer ses ministres de premier plan et il a été évoqué qu'il souhaitait lui-même se charger du portefeuille énergétique afin de superviser les indispensables réformes des secteurs gazier et pétrolier.

"Le renvoi du conseil d'administration de la NNPC était attendu car l'odeur de moisi et de puanteur qui sortait de cet endroit est en train de tous nous suffoquer dans le pays", a déclaré à l'AFP l'avocat et défenseur des droits Festus Keyamo.

La NNPC a quatre raffineries dans le pays: trois dans le delta du Niger, au sud, d'où provient la majorité du pétrole nigérian --dont deux à Port Harcourt et une à Warri--, et une à Kaduna, à environ 200 km au nord d'Abuja, la capitale. En tout, ces installations ont la capacité de produire 445.000 barils de carburant par jour.

Le Nigeria, qui extrait deux millions de barils de brut par jour, est le premier producteur africain d'or noir. Les ventes de pétrole représentent 90% des exportations.

ola/phz/dom/sba