NOUVELLES
26/06/2015 17:12 EDT | Actualisé 26/06/2016 01:12 EDT

Le PDG du groupe américain Air Products "horrifié" par l'attentat en Isère

Le PDG du groupe américain de chimie Air Products s'est dit vendredi "horrifié" par l'attentat qui a eu lieu en Isère dans l'une de ses usines françaises.

"Je suis horrifié et attristé par l'attaque contre notre usine en France", a déclaré Seifi Ghasemi, cité dans un communiqué, évoquant un acte "inqualifiable".

Une attaque a visé vendredi matin l'usine du groupe de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) à côté de laquelle la tête d'un homme décapité a été retrouvée. Un suspect a été placé en garde à vue ainsi que sa femme et sa soeur.

M. Ghasemi a salué la réponse "rapide" des autorités françaises et annoncé le renforcement de la sécurité sur ses différents sites dans le monde.

"Cet incident montre combien nous avons besoin de prendre au sérieux les mesures de précaution et de sécurité", a ajouté le PDG.

L'étendue des dégâts causés dans l'usine de l'Isère restait par ailleurs pour l'heure "floue", a noté le groupe dans un communiqué. La victime n'était pas employée par l'entreprise.

En déplacement à Washington, le ministre de l'Economie français Emmanuel Macron a estimé que le fait que l'usine visée appartenait à un groupe américain n'avait pas "de signification particulière".

Basé à Allentown, en Pennsylvanie (est des Etats-Unis), le groupe de chimie Air Products compte 21.200 employés à travers le globe et a réalisé un chiffre d'affaires de 10,4 milliards de dollars en 2014.

En avril dernier, l'entreprise a annoncé avoir été retenue par la compagnie publique saoudienne Saudi Aramco pour participer en Arabie Saoudite à la construction du plus grand site de production de gaz au monde.

jt/vmt/elm

AIR PRODUCTS AND CHEMICALS