NOUVELLES
25/06/2015 23:59 EDT | Actualisé 25/06/2016 01:12 EDT

La situation des quarts donne déjà des maux de tête à Tom Higgins

MONTRÉAL - Il n'y a qu'un match de compléter que déjà, la situation des quarts donne des maux de tête à l'entraîneur-chef des Alouettes de Montréal, Tom Higgins.Les quarts nos 1 et 2 des Alouettes — Jonathan Crompton et Dan Lefevour — ont quitté le match en raison de blessures à l'épaule et l'équipe pourrait être forcée de disputer son match de vendredi prochain, contre les puissants Stampeders de Calgary, avec Brandon Bridge et Rakeem Cato dans ces rôles.Si Bridge, choix de quatrième tour au dernier repêchage, n'a pas mal fait à son baptême de feu dans la LCF face au Rouge et Noir d'Ottawa, son manque d'expérience pourrait être beaucoup plus apparent contre un club aguerri comme les Stamps, champions en titre de la coupe Grey.«J'essaie de me préparer chaque semaine comme si j'allais amorcer le match: je regarde les films, etc., a-t-il expliqué au sujet de sa préparation à la suite du match de jeudi. Mais comme troisième quart, je ne prends pas beaucoup de répétitions à l'entraînement. J'espère pouvoir en obtenir davantage cette semaine.»Il dit ne pas avoir été nerveux quand il a vu LeFevour tomber au combat au troisième quart.«Je me suis dit: 'Sois prêt'. Tout le monde me disait que ma chance allait venir, elle est juste venue plus tôt que prévue. (...) C'est du football. Mon frère me dit toujours d'y aller un jeu à la fois et c'est ce que j'ai fait.»Bon premier match de BedeMême s'il a raté une transformation sur 32 verges sur sa première action en carrière dans la Ligue canadienne, le botteur Boris Bede, préféré à Sean Whyte pour ce match, a plutôt bien fait dans cette rencontre. En plus de réussir un placement de 37 verges, Bede a été très efficace sur les bottés de dégagement et d'envoi. Il a conservé une moyenne de 51,6 verges sur les dégagements et de 77,5 verges sur ses quatre bottés d'envoi.«C'est certain que j'aurais aimé le voir réussir cette première transformation, a avoué Higgins. Mais il y a plusieurs équipes qui vont choisir de simplement repartir de leur ligne de 35 après un placement en raison de sa puissante jambe. Il devra apprendre à placer le ballon à l'intérieur de la ligne de 20. Mais il a une jambe puissante et il ne pourra que s'améliorer.»Le principal intéressé n'a pas voulu dire s'il mérite d'obtenir un deuxième départ vendredi prochain.«Ce n'est pas à moi de le faire, a-t-il dit entre deux autographes. C'est l'organisation qui va décider de la formation partante.»Sam à Montréal?Par ailleurs, plusieurs médias ont rapporté que l'ailier défensif Michael Sam, qui a quitté le camp d'entraînement pour des raisons personnelles, serait de retour à Montréal.«Nous avons toujours pensé qu'il pourrait revenir, mais je n'ai aucune information concernant son éventuel retour, a indiqué Higgins. Dès que j'en aurai, je vous le ferai savoir.»